Mairie de Pommerit-Jaudy

Ti-kêr Peurit-ar-Roc'h

Taille du texte :

Présentation générale de la commune

Localisation

La commune de Pommerit-Jaudy se situe au Nord-Ouest du département des Côtes-d'Armor.

Bordée par la rivière du Jaudy à l'Ouest de son territoire, le bourg de Pommerit-Jaudy s'organise autour de 2 axes principaux :

  • La route départementale RD 6 : axe La Roche—Pontrieux,
  • La route départementale RD 8 : axe Guingamp / Perros-Guirec

Le bourg de Pommerit-Jaudy dans les années 60

Elle couvre une superficie de 2 037 ha pour 1601 habitants recensement en 2008

Son altitude est de 2m (mini) et 9 m (maxi).

Son code Insee est le 22247.

Elle est limitée :

  • Nord par les communes de Troguéry et Hengoat,
  • Est par les communes de Runan, Prat et Mantallot,
  • Ouest par les communes de La Roche-Derrien et Langoat.

Elle est en outre séparée des communes de Prat et de Minihy-Tréguier par la rivière du Jaudy.

L'habitat s'organise suivant un pôle principal (le bourg) complété par deux hameaux : Pont Rod et Pen Ar Crec'h.

Les liaisons communales internes sont assurées par :

  • La RD 6, d'orientation Sud Est—Nord Ouest, qui relie Perros-Guirec à Saint-Brieuc,
  • La RD 65 (Ploëzal—Lannion),
  • La RD 72 (Pommerit-Jaudy—Pleudaniel).

Le bourg de Pommerit-Jaudy dans les années 60

Topographie, géologie et climatologie

La commune présente un relief marqué par un vaste plateau incliné vers le Nord/Nord-Ouest où coule la rivière du Jaudy. Ce plateau présente une longueur Nord-Sud de 7 km et une largeur Est-Ouest de 5 km environ. Il résulte d'un creusement progressif du socle du Trégor par plusieurs rivières ou ruisseaux d'importances diverses qui forment des vallées en limite du territoire communal.

Le point le plus haut (9 m) est situé au Sud-Est du territoire communal, à proximité de la RD 8. Le point bas se situe à l'extrême Nord dans la vallée du Jaudy à 0 m. Le bourg se situe à une altitude de 75 m environ. Si les rivières de la marge Est du plateau coulent dans des vallées peu marquées, celle du Jaudy a, quant à elle, largement échancré le plateau, générant des coteaux très abrupts : + 50 m à Rivoallan, + 58m près de Rocumélin, + 65m à Kerverzot.

Les formations géologiques identifiées sur Pommerit-Jaudy correspondent à des roches volcaniques. Le territoire est en partie constitué d'un épandage limoneux ocre d'origine éolienne de type loessique, reposant sur des schistes amphiboliques et porphyrites mais aussi sur un schistesde Saint-Lô du Briovérien. L'altérité de ce dernier est très souvent argileuse, ce qui constitue a priori une constrainte pour l'infiltration de l'eau.. Le climat océanique des Côtes-d'Armor se traduit dans le Trégor par des hivers doux (8°C) et des étés tempérés (20-30°C), avec une pluviométrie abondante et répartie sur toute l'année favorable aux cultures. Plus que l'altitude, c'est la proximité à la mer qui influence fortement le climat du territoire.

Les entités paysagères

Un vaste plateau agricole présentant un bocage réduit Pommerit-Jaudy s'étend sur 2037 ha. Il s'agit d'une commune rurale, dont l'essentiel du territoire est voué aux activités agricoles. 73 % environ du territoire est ainsi affecté à cette activité, les terres utilisées représentant environ 1 500 ha. Le plateau trégorois, réputé pour ses qualités agronomiques, se caractérise ici par une topographie monotone. Cette situation a permis très tôt des cultures fourragères sur grands espaces, auxquelles se mêlent quelques cultures légumières. Aujourd'hui, de grandes constructions agricoles témoignent également d'un type de production intensif (poulaillers, porcheries, couvoirs, etc.) Le remembrement mené dans les années 1970 a engagé une mutation paysagère importante pour la commune. 200 km de talus et 30 km de chemins ont été supprimés dans le cadre de celui-ci. Il en résulte des paysages relativement ouverts et une forte visibilité des sites bâtis et vastes parcelles situés à proximité des axes de communication.

talus et chemins

L'économie de la commune de Pommerit-Jaudy repose essentiellement sur l'activité agricole

Le secteur primaire

L'agriculture

La surface agricole utile représente aujourd'hui 1550 ha et couvre 76 % du territoire communal,répartie entre 36 exploitations. Elle assure une surface agricole utile de plus de 50 ha par exploitation.

Le paysage rural de Pommerit-Jaudy, contrairement à beaucoup de communes alentours, se modifie peu : les friches sont encore très rares et concernent des secteurs où la qualité des terres est médiocre ou dans lesquels la topographie, l'exposition ou l'accessibilité des terres ne sont pas favorables. L'influence du Lycée s'étend bien au-delà du territoire de Pommerit-Jaudy :

  • Présence de jeunes tout au long de l'année,
  • Locations meublées par les étudiants.

En outre, l'activité agricole connaît une récente diversification (couvoirs PERROT). Productions tomates sous serres, productions d'hortensias, légumes bio, fromage de chèvres, paysagiste...

L'activité extractive

La carrière du Jaudy, autorisée par arrêté préfectoral du 3 juillet 979, est située au Sud du bourg, près de Kerouel. L'exploitation du site se poursuit très activement.

Les secteurs secondaires et tertiaires

Ces deux secteurs d'activités totalisent conjointement près de 70 emplois, dans des domaines aussi variés que la menuiserie bois et plastique, la tôlerie, la mécanique générale, brocante,...

On peut signaler l'amorce de développement du tourisme vert avec l'aménagement du camping à la ferme et de gîtes ruraux.

La vocation touristique de Pommerit-Jaudy ne peut que se développer : la volonté des responsables communaux est de promouvoir et mettre en place tout projet susceptible de respecter et mettre en valeur le patrimoine communal, naturel, paysager, culturel, architectural et urbain. Outre le développement économique, l'image même de la commune se trouvera valorisée grâce à différentes actions :

  • Repérage, balisage et mise ne valeur des sentiers pédestres au travers la commune,
  • Protection et mise en valeur des sites naturels et paysages de qualité : rivières et vallées boisées, rivière du Jaudy... Tout ceci devra se poursuivre dans le respect fondamental (protection et mise en valeur) de ce qui constitue l'essence même de la vie locale et de la reconnaissance de ce pays : son environnement, son paysage rural, ses monuments, son histoire et sa culture.
Vous êtes ici : Accueil Vie quotidienne

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris